Bilan de l’activité B : Monter une initiative sur le Web social

Bâtir une initiative sur le Web n’est pas une mince affaire; le contenu doit être intéressant et novateur pour attirer les lecteurs et contribuer à l’accroissement des connaissances de ceux-ci. Après mure réflexion, j’ai bâti une plateforme pour rassembler mes apprentissages faits lors d’une conférence professionnelle à laquelle j’ai eu la chance de participer, afin de partager ces nouvelles connaissances avec mon réseau professionnel, ainsi qu’avec la communauté professionnelle plus large. Mon initiative, hébergée sur WordPress, portait donc sur le recrutement, la rétention et le marketing dans le domaine de l’enseignement universitaire. Mon public cible étant donc la communauté professionnelle des communicateurs et gestionnaires du marketing francophones oeuvrant dans le milieu postsecondaire.

Les composantes de mon initiative

Ainsi, j’ai préparé ma plateforme avant de partir pour le colloque Noel-Levitz National Conference on Student Recruitment and Retention qui se déroulait entièrement en anglais. Avant de partir, j’ai parlé de mon initiative à mon entourage en leur expliquant que j’ai cru important de 1) partager les connaissances acquises lors de cette importante conférence où peu de délégués ont la chance d’assister et 2) rendre le contenu accessible en français, chose qui me tient à cœur puisque la documentation rédigée en français est plutôt rare. Enfin, afin de profiter de la visibilité de l’événement, j’ai publié quelques articles en direct de la conférence et deux autres à mon retour.

J’ai fait la promotion de mon blogue sur les plateformes suivantes :
• Ma page personnelle sur Facebook
• Compte personnel Twitter @carolinebcourcy + hashtag de la conférence #NCSRMR | Exemple ici.
• Compte personnel sur Diigo, ainsi que le groupe du cours INF6107
• Liste de courriels de mon réseau professionnel

Sommaire des activités menées

Mon blogue a été lancé le 15 juillet, soit le jour de mon départ pour La Nouvelle-Orléans où se déroulait la conférence. À ce moment, j’ai placé le lien sur mon profil Diigo que j’ai partagé avec le groupe du cours, j’ai publié le lancement sur ma page Facebook et j’ai partagé le lien avec la communauté de professionnels en marketing et communications de l’Université d’Ottawa (mon lieu de travail).

Le lendemain je publiais mon premier billet. Quelques membres de ma communauté avaient déjà commencé à suivre mon blogue et se sont abonnés aux alertes courriel. Par ailleurs, j’ai partagé ce billet sur ma page personnelle Facebook ainsi que sur mon compte Twitter en utilisant le mot-clic (hashtag) de la conférence.

Les deuxième et troisième billets suivirent quelques jours après et ont encore une fois fait l’objet de publications sur Twitter et Facebook. Quelques personnes ont partagé mon billet avec leurs abonnés sur Twitter en mentionnant mon blogue ou en faisant un ReTweet, ce qui a contribué au trafic sur ma page.

À mon retour, j’ai partagé encore une fois le lien de mon blogue avec quelques collègues par courriel en les encourageant également à ajouter leurs propres connaissances et opinions. Plusieurs ont visité mon blogue et m’ont envoyé des commentaires positifs, toutefois personne n’a participé à la création de contenu.

Enfin, plusieurs jours après le colloque, j’ai décidé de publier un autre billet suite à un Webinaire ne faisant pas partie de la conférence en soi. Le billet portant sur la génération Z, un sujet plus vaste et accessible à un plus grand nombre de gens oeuvrant dans des domaines différents. Ce dernier a circulé plus largement au sein des réseaux sociaux et a généré un plus grand lectorat.

Analyse des statistiques de fréquentation

Les visites sur mon blogue ont été assez épisodiques. Le fait que je ne publiais pas quotidiennement et que les traces laissées sur les réseaux sociaux disparaissent rapidement a probablement contribué à cette tendance. Toutefois, la période entourant la conférence (du 18 au 24 juillet) enregistre des visites plus constantes. Enfin, la journée ayant généré le plus grand nombre de visites (26 visites et 13 visiteurs) fut celle où j’ai publié l’article concernant la génération Z.

Statistiques des visites sur mon blogue

Statistiques des visites sur mon blogue

La plupart des visiteurs ont lu mon blogue plus d’une fois et cela peut s’expliquer par la longueur et la profondeur des billets. En effet, ceux-ci présentaient des résumés de plusieurs conférences et étaient assez lourds. Il est donc parfois plus facile pour les lecteurs de consommer l’information en petites parties plus digestes, lorsqu’ils ont quelques minutes libres dans une journée.

Par ailleurs, la quasi-totalité des visites provenait du Canada. On note toutefois quelques visites à partir des États-Unis et cela s’explique par le fait que la conférence avait lieu en Louisiane et que j’ai publié et fait la promotion de mon blogue à partir de cet endroit. L’utilisation du mot-clic de la conférence a probablement attiré quelques lecteurs qui s’y trouvaient en même temps que moi. Enfin, je ne saurais comment expliquer l’unique visite en provenance de la Belgique; il s’agit probablement d’un abonné aux réseaux sociaux de ceux et celles ayant partagé mes liens sur leurs plateformes respectives.

Statistiques des visites par pays

Statistiques des visites par pays

Les médias sociaux constituent des outils indispensables pour faire la promotion d’initiatives Web. Les statistiques de mon blogue démontrent à cet effet que beaucoup de lecteurs accédaient à mes articles par le biais de Facebook et quelques-uns en provenance de Twitter. Avec ces statistiques, nous pouvons conclure que toutes les autres visites ont été générées par les courriels que j’ai envoyés, les alertes à mes abonnés et possiblement le réseau du cours INF6107 sur Diigo.

Provenance des visites

Facteurs favorables et défavorables à mon initiative

Le sujet couvert sur mon blogue était très précis et s’adressait à un public assez restreint ce qui a engendré des répercussions tant positives que négatives. L’importance de mon réseau professionnel a grandement aidé à la popularité de mon initiative, mes collègues étant évidemment intéressés par ce sujet qui les touche directement. Il a été toutefois difficile de trouver d’autres groupes où publier cette information; les réseaux de professionnels francophones oeuvrant dans le domaine des communications et du marketing dans les institutions postsecondaires sont peu nombreux et rarement rassemblés dans des réseaux ouverts sur le Web. Je suis cependant très satisfaite des résultats de mon blogue, et encore plus des textes qu’il contient. Il s’agit selon moi (et selon les commentaires reçus par mes collègues) d’une opportunité de partage de connaissances nouvelles et de création d’idées qui nous permettra collectivement d’effectuer notre travail de façon plus créative et optimale. Par ailleurs, le temps restreint consacré à cette activité joue sur les statistiques, puisque la fidélisation d’un lectorat se fait au fil du temps. De plus, étant relativement nouvelle sur la Twittosphère, je ne possède pas encore un très grand nombre d’abonnés et donc, les publications que j’y faisais ne rejoignaient pas une masse aussi critique que souhaité. Somme toute, la principale leçon que je tire de cette expérience, c’est qu’il faut investir beaucoup de temps et d’énergie pour bâtir un réseau assez important qui lira de façon continue et qui participera aux initiatives qu’on lance sur le Web. J’ai l’intention de garder ce blogue actif et optimalement, j’aimerais obtenir la participation de quelques collègues afin de transformer cette Activité-B en carnet de notes collectif.

Une réflexion sur “Bilan de l’activité B : Monter une initiative sur le Web social

  1. Bonjour, je commence le cours INF 6107 le 3 septembre 2013, j’adore « bloguer » même si parfois mes sujets sont légers, j’adore la liberté de parole que cela m’apporte. Je trouve vos sujets super.

    Pierre Beaudoin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s